DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budget américain : au delà des divergences?

Vous lisez:

Budget américain : au delà des divergences?

Taille du texte Aa Aa

En faisant un geste en direction des Républicains, Barack Obama espère bien relancer au plus vite les négociations budgétaires, il accepte de toucher aux valeurs sures des Démocrates, retraites et assurances santé, contre plus d’impôts pour les plus riches. Opération de charme envers les Républicains, quitte à rendre furieuse l’aile gauche de son camp.

Pour quel résultat, rien n’est acquis selon cet analyste, Roberton Williams, Urban institute: «Le vrai problème, c’est que nous avons de telles divergences de vues entre Démocrates et Républicains en ce moment, des positions opposées tellement arrêtées qu’il est bien difficile d’imaginer possible un compromis. Chacun dit c’est comme ça, ou rien… “

Si l’impasse perdure, ce que croient la plupart des analystes, quel en sera l’impact sur l‘économie et les marchés?
L’expert John Makin n’est pas inquiet: “Pour le Congrès, il n’y a pas le feu au lac, pas de catastrophe en vue. Beaucoup de gens s’emballent, ouh, le marché obligataire va s’effondrer, l‘économie va s’effondrer. Mais non… “

En tous les cas, les discussions qui s’engagent vont mettre les bonnes volontés à l‘épreuve, et le projet de budget de Barack Obama a peu de chanche de devenir Loi de finances en l‘état. Roberton Williams : “Ce serait très bien d’avoir un budget, mais si nous n’avons pas de budget, nous avons bien géré les quatre dernières années. Nous avons fait certaines dépenses, des dépenses supplémentaires, mais au fond, on a mis le pilote automatique sur beaucoup de choses. “

Par les coupes envisagées, Obama espère obtenir une baisse du déficit supplémentaire de 1800 milliards de dollars sur dix ans, tout en soutenant la croissance par l’aide aux classes moyennes.

À l’heure actuelle, ajoute notre correspondant sur place Stefan Grobe, on ne parle pas d’une commission budgétaire mixte Chambre et Sénat, mais les deux parties continuent d‘étudier la question . Dans les rangs du président, on garde l’espoir d’un accord. Finalement, le budget d’Obama pourrait pousser les deux camps sur la voie de compromis. “