DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Croatie - UE : un nouvel entrant ambitieux


i-talk

Croatie - UE : un nouvel entrant ambitieux

Dans un contexte de crise de la dette, de chômage record et de confiance en berne, c’est un miracle que certains pays veuillent rejoindre l’Union européenne en ce moment !

Après plus de dix ans d‘âpres négociations, la Croatie franchit cette étape le 1er juillet prochain. Une date à graver dans l’Histoire pour ce pays de l’Est de l’Europe.

Pour répondre à vos questions, nous accueillons Mario Nobilo, l’Ambassadeur de Croatie en Belgique et au Luxembourg qui a participé aux pourparlers. D’après lui, l’adhésion de son pays a tout d’une évidence : “historiquement, nous faisons partie de l’Europe,” souligne-t-il, “le projet européen repose sur une coopération pacifique et notre pays qui sort d’une période de conflit a une mission particulière dans la région.” Il insiste sur la dureté des discussions avec Bruxelles : ces dernières années, on a “prouvé notre dynamisme, notre capacité à nous libérer et à mener une catharsis, mais aussi de difficiles négociations avec l’Union.”

Par ailleurs, l’Ambassadeur Mario Nobilo se veut rassurant : les mauvais chiffres de l‘économie croate ne doivent pas inquiéter les Européens : “notre potentiel est énorme,” assure-t-il, “donc je ne pense pas que notre pays représentera un problème de plus pour l’Union – en matière de finances ou dans tout autre domaine -, au contraire !”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

i-talk

Maria Damanaki : le chantier de la pêche européenne avance