DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelle affaire de viande de cheval frauduleuse à partir des Pays-Bas


Pays-bas

Nouvelle affaire de viande de cheval frauduleuse à partir des Pays-Bas

Aux Pays-Bas, les autorités sanitaires ont annoncé ce mercredi que 50 000 tonnes de viande de boeuf pourraient avoir été mélangées avec du cheval. Dans le viseur des enquêteurs, deux grossistes qui auraient frauduleusement mélangé les types de viande, en assurant à leurs clients qu’il s’agissait uniquement de boeuf. C’est en consultant les registres d’une des deux sociétés que les inspecteurs ont découvert que l’origine de la viande n‘était pas claire.

La marchandise était ensuite vendue à des grossistes et des détaillants dans plusieurs pays européens dont la France, l’Allemagne et l’Espagne.

Interrogé sur cette affaire, Benno Bruggink, de l’agence néerlandaise de sécurité alimentaire, indique que la viande incriminée a déjà été partiellement consommée. “Mais, dit-il, nous appelons les sociétés concernées à retirer cette viande du marché”.

Les autorités sanitaires précisent qu‘à ce stade, il n’existe aucune preuve d’un danger pour la santé publique.

Plusieurs sources indiquent que la viande incriminée pourrait s‘être retrouvée dans les supermarchés, notamment dans des plats surgelés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : un réseau d'extrême-droite découvert dans plusieurs prisons