DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Séoul et Washington relèvent leur niveau de surveillance militaire

Vous lisez:

Séoul et Washington relèvent leur niveau de surveillance militaire

Taille du texte Aa Aa

Le niveau 2 a été atteint synonyme de “menace vitale” après les nouvelles déclarations de Pyongyang hier sur le spectre d’une guerre “thermonucléaire”. Le régime de Kim Jong Un a déplacé un ou deux missiles à longue portée sans doute en vue d’un tir et il a également conseillé aux étrangers en Corée du Sud de partir.

Dans les rues de Séoul, les réactions sont très partagées :

“La situation n’est pas bonne, mais beaucoup de gens ne s’y intéressent pas vraiment, parce que nous savons que la Corée du Nord nous menace et elle l’a déjà fait à plusieurs reprises par le passé”, explique cette femme.

D’autres sont beaucoup plus inquiets à l’image de cette femme :

“Ils pourraient nous bombarder, ici. Alors oui, j’ai peur.

Journaliste: “Mais vous souriez?”

“Oui (rires), parce que vous me demandez comme ça. Oui, j’a peur même si je suis souriante. j’ai peur. S’ils nous bombarder, nous pourrions tous mourir.”, raconte cette autre.

Signe d’un tension qui s’accentue… le plus important poste-frontière chinois avec la Corée du Nord a été fermé aux touristes. Et le Japon est lui en état d’alerte pour intercepter si nécessaire un missile nord-coréen.