DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sud-Soudan : 5 Casques bleus indiens tués dans une embuscade


Sud-Soudan

Sud-Soudan : 5 Casques bleus indiens tués dans une embuscade

Vive condamnation du Conseil de sécurité de l’ONU après l’attaque qui a tué cinq Casques bleus indiens hier au Sud-Soudan.
Au moins sept civils travaillant pour les Nations-Unies figurent également parmi les victimes de l’embuscade.

Les soldats escortaient un convoi de l’Onu près de la localité de Gumuruk.

Depuis son indépendance il y a près de deux ans, le Soudan du Sud peine à maintenir le calme sur d’importantes parties de son territoire.

Ainsi, la zone de Pibor dans l’Etat du Jonglei est la région la plus instable du jeune pays. Elle est en proie à la violence tribale à laquelle s’ajoute des combats entre l’armée régulière et les rebelles menés par David Yau Yau. Le gouvernement accuse le Soudan d’armer les insurgés ce que nie Khartoum.

Déployés en petit nombre sur un vaste territoire, les Casques bleus des Nations Unies peinent à empêcher les massacres.
Le Conseil de sécurité a demandé au gouvernement sud-soudanais de mener une enquête pour retrouver les responsables de cette embuscade mortelle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Washington prêt à intercepter un missile nord-coréen