DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guantanamo : Nouvelle controverse avec la fouille du courrier des prisonniers

Vous lisez:

Guantanamo : Nouvelle controverse avec la fouille du courrier des prisonniers

Taille du texte Aa Aa

On a appris ce jeudi que des milliers de messages électroniques échangés entre les prisonniers et leurs avocats avaient été interceptés. Ces échanges sont censés être confidentiels, et manifestement, ils ne le sont pas. Conséquence : les avocats ont exigé le report des audiences prévues dans les prochains jours.

A cela s’ajoute le mouvement de grève de la faim observé depuis des semaines dans cette prison américaine située à Cuba. Plusieurs dizaines de détenus ont cessé de s’alimenter pour dénoncer le sort qui leur est réservé.

“La question de Guantanamo est politiquement bloquée dans ce pays, a déclaré Peter Maurer, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), de passage dans la capitale américaine. Le message que je suis venu apporter ces derniers jours à mes interlocuteurs à Washington, c’est que cette situation de blocage est intenable”.

Le chef du CICR n’a pas donné de détails sur son entretien avec le président américain mercredi. Il a simplement dit croire que Barack Obama restait déterminé à fermer cette prison. Il s’y était engagé en 2008. Les organisations de défense des droits de l’homme manifestent régulièrement pour rappeler que cette promesse n‘était toujours pas tenue.