DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

John Kerry met en garde la Corée du Nord contre un tir de missile


Corée

John Kerry met en garde la Corée du Nord contre un tir de missile

La Corée du Nord commence à célébrer l’anniversaire de la naissance de son président fondateur, sur fond d’extrême tension avec ses voisins. A Pyongyang, une grande exposition florale a débuté. La présence de missiles vient cependant rappeler la menace de guerre qui plane sur le pays, même si la vie quotidienne semble suivre son cours normalement dans la capitale.

Le régime a annoncé que si le Japon interceptait un missile lancé par Pyongyang, il risquerait d‘être plongé “dans des flammes nucléaires.”

John Kerry, en visite aujourd’hui à Séoul, a mis en garde Pyongyang contre toute tentation d’un tir de missile. Il s’agirait d’une énorme erreur selon le secrétaire d’Etat américain. C’est pourquoi il a fortement encouragé la Chine à calmer son voisin “Nous défendrons nos alliés, nous serons aux côtés de la Corée du Sud, du Japon et des autres contre ces menaces et nous nous défendrons. Et Kim Jong-Un doit comprendre, et c’est le cas je pense, quelle serait l’issue du conflit.” a-t-il déclaré.

Ces militants pacifistes sud-coréens ne sont pas satisfaits de la visite de John Kerry. Ils l’appellent à se rendre en Corée du Nord. Eux, réclament la tenue de négociations de paix entre le Nord et le Sud.

La Chine a nié avoir renforcé son dispositif militaire à la frontière avec la Corée du Nord. Ce vendredi, le président Xi Jinping a visité une base navale dans la province insulaire de Hainan. En votant pour les sanctions contre Pyongyang au Conseil de Sécurité, la Chine a pour la première fois pris ses distances avec son voisin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En France, le mariage et l'adoption pour tous approuvés par le Sénat