DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les années suisses de Kim Jong-un


Corée du Nord

Les années suisses de Kim Jong-un

Du haut de ses 30 ans, Kim Jong-un attise les tensions dans la péninsule coréenne et au-delà.
Cela ne fait qu’un an qu’il dirige le pays. Et beaucoup s’interrogent sur ses intentions réelles.

De cet homme, on sait qu’il a vécu en Suisse durant son enfance. Un journaliste suisse, Titus Plattner, a enquêté justement sur ces années passées par le jeune Kim Jong-un au coeur des Alpes.

Interrogé par Loïc Besson, d’euronews, il livre quelques détails de son enquête. “Pendant longtemps, on a cru qu’il n‘était resté qu’entre 1998 et 2001 à l‘école publique de Liebefeld. Mais moi-même j’ai retrouvé dans les archives fédérales la trace de son inscription avec ses parents d’emprunt, parce qu’il était ici en Suisse sous le faux nom de ‘Houn Pak’. J’ai retrouvé la trace de l’inscription de ses parents d’emprunt dès 1991 d’abord à Genève ensuite à Berne. Ca, ce sont des documents des archives fédérales et on voit les noms des deux frères: Chol Pak et Houn Pak et une petite soeur aussi.

Source: Titus Plattner – www.lematin.ch

Visiblement, il était assez occidentalisé. Il aimait beaucoup jouer au basket-ball, aux jeux vidéos. Il s’habillait comme les autres élèves, peut-être même avec davantage d’habits de marque parce qu‘à l‘évidence il avait beaucoup de moyens financiers. Il était assez discret à l‘école. Souvent absent, très souvent absent. Il manquait beaucoup de cours car il était aussi scolarisé chez lui à la maison. En allemand, en mathématique, en culture, en travaux artistiques et en économie familiale, il atteignait tout juste le minimum, avec une note moyenne de 4 sur 6. Certains des professeurs qui l’ont cotoyé m’ont dit qu’ils espéraient qu’il lui resterait quelque chose de la tolérance enseignée ici. Mais visiblement ces années qu’il a passées ensuite dans les écoles militaires l’ont beaucoup changé.”

A son retour en Corée du Nord, Kim Jong-un aurait effectivement passé trois ans à l’Académie militaire, puis deux ans dans une école d’artillerie.

Bonus : éléments d’enquête sur le passé de Kim Jong-un

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Maduro ou Capriles : le Venezuela désigne dimanche son nouveau président