DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

USA : avancée sur les armes à feu

Vous lisez:

USA : avancée sur les armes à feu

Taille du texte Aa Aa

Un plaidoyer engagé de Barack Obama en faveur du durcissement de la législation sur les armes à feu dans le Connecticut, non loin cette école de Sandy Hook où il y a trois mois et demi ont été massacrées 26 personnes.
Et même si les concessions trouvées au Sénat ne vont pas si loin, c’est une réelle avancée:

“Si l’augmentation des vérifications d’antécédents dans les foires et les ventes par Internet peut empêcher des criminels et des personnes souffrant de troubles mentaux d’acheter des armes et si nous pouvons le faire sans enfreindre les droits fondamentaux des citoyens ordinaires, alors nous devons le faire et avec cet amendement je crois qu’on l’a fait” a insisté le Sénateur Pat Toomey.

Actuellement, le système de vérification des antécédents ne couvre que les ventes des concessionnaires d’armes sous licence.Le nouveau texte rendrait obligatoires les vérifications des antécédents pour les ventes sur internet et dans les foires spécialisées, voies privilégiées d‘écoulement des armes aux Etats-Unis (40% des ventes actuelles).

Au Texas, les armuriers sont réservés: “Si le projet de loi passe en l‘état, et s’ils instituent un registre national des propriétaires d’arme, ça va causer plus de problèmes qu’autre chose, parce que les registres peuvent toujours être volés et finir dans les mains de voyous” assure Martha SOT Constant, commerçante.

Justement, pas question pour les élus de rogner les droits des propriétaires d’armes, ni de fichier national, la crainte majeure des militants des armes à feu. Les transferts d’armes “personnels”, entre amis ou au sein d’une famille, qu’Obama voulait interdir, seront toujours possibles. Quant à l’interdiction des armes d’assaut elle n’a, de l’aveu même des démocrates, aucune chance d‘être adoptée. Mais deux autres mesures, contre le trafic d’armes et pour de nouveaux crédits pour la sécurité dans les écoles, sont plus consensuelles.