DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

John Kerry: "La rhétorique belliqueuse de Pyongyang est inacceptable"


Corée du Nord

John Kerry: "La rhétorique belliqueuse de Pyongyang est inacceptable"

D’anciens militaires Sud-Coréens ayant vécu la guerre de Corée dans les années 50 ont visité ce vendredi la zone démilitarisée (DMZ), cette zone tampon qui divise la péninsule coréenne en deux.
Ils disent leur inquiétude face aux tensions extrêmes que suscitent les provocations de Pyongyang et la figure énigmatique du jeune dirigeant Nord-Coréen, Kim Jong-Un.

“C’est plus grave que par le passé. A l‘époque, c’est un homme raisonnable qui dirigeait la Corée du nord, mais actuellement le dirigeant n’est pas sensé et nous sommes plus inquiets”, explique l’un d’eux.

La communauté internationale est inquiète aussi. Si Séoul et Washington ont proposé de reprendre l’aide à la Corée du Nord si cette dernière prend “des mesures significatives” en vue d’une dénucléarisation, en visite à Séoul, le secrétaire d’Etat américain, John kerry, a sommé Pyongyang de renoncer à tout tir de missile.

“Nous sommes tous d’accord sur le fait que nous n’accepteront pas que la Corée du Nord devienne une puissance nucléaire.
La rhétorique belliqueuse de Pyongyang est “inacceptable“à tous égards”, a dit John Kerry.

En attendant, le régime nord-coréen a prévenu que le Japon restait dans sa ligne de mire. En prévision d’un ou plusieurs tirs de missiles, Tokyo a donné l’autorisation a son armée de détruire tout missile nord-coréen qui menacerait le territoire nippon.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Etats-Unis publient la "liste Magnitski", Moscou menace de riposter