DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis publient la "liste Magnitski", Moscou menace de riposter

Vous lisez:

Les Etats-Unis publient la "liste Magnitski", Moscou menace de riposter

Taille du texte Aa Aa

L’administration américaine a transmis au Congrès une liste de 18 personnes accusées de violation des droits de l’homme en Russie. Seize d’entre elles sont directement liées à “L’affaire Magnitski, ce juriste russe mort dans une prison moscovite en 2009.

Son décès avait donné son nom à une loi, “la loi Magnintski” promulguée en décembre par Barack Obama et dont, comme l’a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche, “tous les éléments seront désormais exploités afin de s’assurer que les personnes responsables de la maltraitance et de la mort de Sergueï Magnitski ne puissent plus entrer aux Etats-Unis et que leurs actifs soient gelés”.

Avec la publication de cette fameuse “liste Magnitski”, les relations
entre Moscou et Washington risquent de se détériorer encore un peu plus, même si selon Alexey Pushkov, le président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, proche du Kremlim, les Etats-Unis ont limité la casse. Selon lui, “le Congrès américain avait suggéré 280 noms à inscrire sur la liste, mais l’administration Obama n’aurait décidé de n’en retenir que 18 pour ne pas envenimer les relations avec la Russie”.

Deux Tchétchènes mais aussi des responsables russes, procureurs, enquêteurs, inspecteurs du fisc ont été sanctionnés par le département du Trésor américain.

La Russie a d’ores et dejà promis de riposter. Moscou n’exclut pas non plus de publier une liste d’Américains responsables de violations des droits de l’homme.