DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La France, mauvaise élève de l'Europe en matière de transparence

Vous lisez:

La France, mauvaise élève de l'Europe en matière de transparence

Taille du texte Aa Aa

Une faute à laquelle s’ajoute un mensonge et c’est la crédibilté du gouvernement qui vacille. L’onde de choc Cahuzac a poussé le gouvernement français à prendre des mesures. Parmi lesquelles cette moralisation de la vie politique, qui passe par la déclaration de patrimoine des élus. 70% des français y sont favorables. Auront-ils des surprises ou des hauts de coeur? On sait déjà que 3 de ces ministres ont déclaré payer l’ISF, l’impôt sur la fortune, or l’argent et la Gauche n’ont jamais fait idéologiquement bon ménage.

“Il n’est pas possible d’accepter de continuer à se laisser aller vers une domination de l’argent qui naturellement corrompt” assurait François Mitterrand. et François Hollande a parlé de “la nécéssité d’une lutte implacable contre les dérives de l’argent, de la cupidité et la finance occulte.”

“La défiance de la gauche à l‘égard de l’argent et des grandes fortunes repose sur l’idée que on ne peut pas devenir si riche par des procédés purement et simplement honnêtes. Par son travail. Il faut qu’il y ait de la spéculation, il faut qu’il y ait de l’exploitation” explique le politologue Jacques Julliard.

Mais au delà de cela il y a le mensonge et si aujourd’hui la richesse des élus qu’ils soient de droite ou de gauche passe mieux, ce qui ne passe pas c’est la dissimulation. Et de ce point de vue là, la France est bien en retard sur ses voisins européens.

La France est le seul pays des 27 avec la Slovénie à pratiquer l’opacité totale des comptes des élus.
Ailleurs, on opte pour une transparence partielle, comme en Allemagne, en Italie ou en Hongrie ou la transparence absolue, les champions en la matière étant les pays nordiques. La Suède et la Norvège sont en pôle position dans cette course à l’honnêteté. Les revenus et la fortune de tous les citoyens, y compris les politiques donc- à l’exception des membres de la famille royale- sont du domaine public, consultables d’un simple clic sur internet.

En Allemagne, c’est un système un peu mixte. Les députés doivent publier sur le site du parlement toute activité rémunérée, hors mandat si les revenus excèdent 1000 euros par mois. En revanche, les membres du gouvernement n’y sont pas tenus.

L’affaire Cahuzac aura donc au moins servi à ça, rapprocher la France de ses partenaires européens sur la voie d’une plus grande transparence