DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le printemps est là, les allergies aussi


science

Le printemps est là, les allergies aussi

En partenariat avec

Le printemps s’est fait attendre, mais il est enfin arrivé. Et, si la plupart des Européens se réjouissent de l’apparition des bourgeons, certains au contraire les redoutent. Car, pour les allérgiques, les beaux jours sont synonymes d‘éternuements à répétition, d’yeux rougis et de picotements. Et, ce brusque changement de climat pourrait bien démultiplier les facteurs d’allergies, et toucher de plein fouet les plus sensibles. Ces médecins allemands, spécialistes de la question, renouvellent donc ces recommandations :

“Ce que je vous conseille, c’est de ne pas ouvrir les fenêtres la nuit pour ventiler la pièce”, explique le docteur Eckard Hamelmann, pédiatre et allergologue. “On peut aussi prendre une douche en rentrant à la maison, et lorsque l’on a encore des cheveux, bien les laver, pour enlever le pollen et aussi changer de vêtements, de manière à créer un environnement sans pollen à la maison, en particulier la nuit”.

Le nombre d’allergies a considérablement augmenté ces trente dernières années, en particulier dans les pays industrialisés, le phénomène étant plus limité dans les pays en voie de développement, d’où certaines hypothèses :

“Il y a ce qu’on appelle “l’hypothèse hygiéniste” selon laquelle un système immunitaire qui a été insuffisamment entraîné, disons confronté aux allergènes, même avant la naissance dans le ventre de la mère, réagit exagéremment aux substances présentes dans l’air ou dans la nourriture car il les considère comme dangereuses, ce qui entraîne une réaction allergique”, ajoute le docteur Eckard Hamelmann.

Ainsi, un environnement trop sain, sans bactéries, pourrait être contre-productif et favoriser le développement d’allergies. D’après certaines études, l’utilisation excessive de produits d’entretiens serait, par exemple, un facteur du développement de l’asthme chez certains individus.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Italie : des scientifiques sensibilisent les jeunes aux jeux d'argent