DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

SpaceCoder, l'outil de précision absolue


hi-tech

SpaceCoder, l'outil de précision absolue

En partenariat avec

La souris ne cesse de gagner en maniabilité pour nous accompagner, au mieux, dans nos tâches informatiques quotidiennes. Le Centre Suisse d’électronique et microtechnique (CSEM) de Neuchâtel a franchi une étape supplémentaire, en développant une technologie baptisée SpaceCoder. Grâce à un petit appareil noir, la souris 3D change notre manière d’interagir avec un ordinateur, et offre un nouvel outil de précision aux infographistes et dessinateurs. Le système mesure les ombres pour déterminer, avec une précision nanométrique, la position 3D d’une source lumineuse.
Eric Grenet est ingénieur au CSEM : ‘‘On peut également utiliser le SpaceCoder pour faire bouger un objet en trois dimensions de façon angulaire, le tourner comme on le souhaite de façon très précise. On peut également utiliser le SpaceCoder comme une télécommande, un seul bouton suffira pour naviguer dans différents menus. Le SpaceCoder est basé sur un principe de ‘‘Shadow Imaging’‘. Imaginons que la feuille blanche est un capteur de vision, par exemple une webcam, si je place ma main à une distance fixe de ce capteur, les variations de position d’une source de lumière sont détectées par le SpaceCoder. L’ombre projetée, analysée par le capteur, permet de détecter la position 3D de la source lumineuse. Lorsqu’on bouge, elle se déplace, lorsqu’on se rapproche, ou que l’on s‘éloigne, elle grossit, ou diminue. Le principe est très simple, vraiment basé sur les ombres chinoises et le ‘‘Shadow Imaging’‘.
Si vous êtes amateurs de vélo, il existe une autre application du SpaceCoder qui devrait vous ravir. Grâce à une petite lumière, installée sur la pédale, les sportifs sont informés, en temps réel, de l’effort physique qu’ils produisent. L’application peut être utilisée par des amateurs, qui cherchent à améliorer leurs performances, et par des professionnels, qui ont besoin d’un d’instrument de mesure d’effort de précision.
Claudio Rocco, Euronews : ‘‘Malgré le mauvais temps, les scientifiques utilisent un outil baptisé Sun tracker, qui est capable de déterminer avec une précision absolue, l’angle du soleil par rapport à la terre.’‘
Le Sun tracker est une autre application du SpaceCoder. Comme il peut détecter, avec une précision absolue, la position 3D d’une source lumineuse, il peut donc calculer avec exactitude la position du soleil, et ce, toutes les 10 millisecondes. L’application peut très utile à l’industrie spatiale et aéronautique.
Mais SpaceCoder peut également servir la microchirurgie, comme par exemple pour la pose d’un implant auditif, qui requiert une très grande précision. L’expérience est menée en collaboration avec le centre ARTORG à Bern.
Claudio Rocco, Euronews : quelle est la différence entre une opération réalisée avec le SpaceCoder et une opération classique?
Amina Chebira, ingénieur : “Alors, les autres technologies, par exemple celle-ci, utilisent une caméra stéréo, qui est beaucoup plus grosse, beaucoup plus coûteuse, et surtout moins précise. Avec le SpaceCoder, on s’aide des lumières qui sont fixées sur le crâne du patient pour guider le bras robotique et la mèche à percer le tunnel pour arriver au limaçon.”
Claudio Rocco : Et nous avons une image de synthèse qui peut nous aider à mieux comprendre?
Amina Chebira, ingénieur : Oui, exactement, alors il s’agit pour l’outil chirurgical de suivre sa trajectoire pour arriver, ici en rouge, vers le limaçon qui est dans l’oreille interne, et c’est là où on veut mettre l’implant. Donc c’est là que la justesse et la précision du SpaceCoder sont très importantes, parce que cet espace-là est très petit.”

Prochain article

hi-tech

MipTv : les derniers nés des écrans 3D