DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après Lagardère, Daimler se désengage de EADS

Vous lisez:

Après Lagardère, Daimler se désengage de EADS

Taille du texte Aa Aa

A l’instar du groupe français de médias Lagardère, Daimler a annoncé la vente de la participation qui lui restait dans EADS le groupe européen d’aéronautique et de défense, c’est à dire 7,5% du capital, pour la somme de 2,2 milliards d’euros. EADS, comme il l’avait fait auprès de Lagardère et de l’Etat français, a racheté au passage 1,6% de ses propres actions au groupe allemand pour 600 millions d’euros.
Désormais, la puissance publique : les Etats français et allemand 12% chacun et l’Etat espagnol 4% du capital, détiendra 28% d’EADS. Le flottant passera de 50 à 72% du capital du groupe européen.
Mercredi, sur Euronext, le titre EADS progressait de 4% en cours de séance, les investisseurs saluant la levée totale des incertitudes sur l‘évolution de l’actionnariat du groupe.