DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hongrie : le Parlement européen divisé

Vous lisez:

Hongrie : le Parlement européen divisé

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre hongrois est de nouveau sous pression européenne. Très critiqué pour une quatrième série de modifications apportées en mars à la constitution de son pays, Viktor Orban a fait le déplacement au Parlement de Strasbourg sans vraiment convaincre, si ce n’est ses alliés du Parti populaire européen.

“ Monsieur Orban a répondu aux questions et il s’est fait applaudir à la fin au niveau du groupe, et moi maintenant je veux qu’on écrive ce qui va et ce qui ne va pas “ , nous a confié le chef du groupe PPE au Parlement Joseph Daul.

Ce qui ne va pas aux yeux de Bruxelles et de nombreux eurodéputés, ce sont ces amendements qui risquent d’amoindrir un peu plus l’Etat de droit, en limitant les pouvoirs de la Cour constitutionnelle ou en restreignant les publicités politiques.

“ Moi, ce que je demande c’est de lancer cette procédure de l’article 7 “, explique le chef de file des Libéraux Guy Verhofstadt. “ L’article 7 dit que s’il y a un risque que dans un pays on n’applique pas les valeurs et les principes démocratique et les droits fondamentaux, alors les Etats membres doivent engager un débat, donner des recommendations et éventuellement, plus tard, des sanctions à cet Etat membre.”

Une arme que ne veut pas encore dégainer la Commission. Mais elle promet de sévir si l’analyse juridique de Bruxelles confirmait une violation des valeurs européennes.