DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pyongyang refuse le ravitaillement des Sud-Coréens de Kaesung


Corée du Nord

Pyongyang refuse le ravitaillement des Sud-Coréens de Kaesung

La Corée du Nord reste intraitable au sujet du parc industriel intercoréen de Kaesung. Elle a empêché aujourd’hui une délégation d’hommes d’affaires sud-coréens d’apporter des vivres à leurs employés. Sur les 900 Sud-Coréens travaillant sur le site, 700 ont regagné leur pays. Les autres ont décidé de demeurer sur place malgré les vives tensions, mais leurs réserves de nourriture s‘épuisent.
“Notre gouvernement pense qu’il est très regrettable que le Nord ait refusé cette demande et empêché un acte humanitaire”, a déploré le ministre sud-coréen de l’Unification.
De son côté, Pyongyang a accusé son voisin d’avoir “mis Kaesong dans une situation désastreuse”. Le complexe a généré en 2012 un chiffre d’affaires de 366 millions d’euros.
Depuis le 3 avril, Pyongyang interdit à son voisin l’accès au parc situé sur son territoire. Il en a retiré les 53 000 employés nord-coréens. Kaesong, où 123 entreprises sud-coréennes sont présentes, est le dernier vestige de la politique de rapprochement entre les deux Corées.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie: le procès de l'opposant Alexeï Navalny reporté