DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Assad accuse les occidentaux de financer Al Qaïda


Syrie

Assad accuse les occidentaux de financer Al Qaïda

Le président syrien affirme que l’Ouest joue avec le feu. Il a prévenu que la guerre dans son pays pourrait gagner la Jordanie voisine. Amman soutient selon lui les combattants rebelles et facilite leur entrée en Syrie.

Washington a décidé de renforcer son dispositif militaire en Jordanie après ses propos.

Bachar el-Assad estime également “qu’il n’y a pas d’autres options que la victoire et que la chute de son régime entraînera la fin de la Syrie”.

Il a lié son départ à une “décision du peuple”, laissant entendre qu’il pourrait se représenter à la présidentielle à l’issue de son mandat en 2014.

Le président syrien a par ailleurs dénoncé l’attitude de l’opposition, qui n’est pas selon lui à la hauteur pour dialoguer avec Damas. Il a aussi ironisé sur sa fuite à l‘étranger.

Sur le terrain, les violences ont fait au moins 124 morts hier et elles ont notamment touché la ville d’Houma.

Depuis mars 2011, date du début du conflit, plus de 70.000 personnes ont été tuées, selon les Nations Unies.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Barack Obama promet de continuer son action pour réformer les lois sur les armes