DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinéma: " La vie n'est rien pour les lâches", road movie familial d'André Erkau

Vous lisez:

Cinéma: " La vie n'est rien pour les lâches", road movie familial d'André Erkau

Taille du texte Aa Aa

“ La vie n’est rien pour les lâches”: le dernier film du réalisateur allemand André Erkau est un road movie familial qui commence mal :
la grand-mère Gerlinde apprend qu’elle a un cancer. Certes, une jeune et jolie infirmière est là pour la soigner, mais son fils Markus ne se remet pas de la mort accidentelle de son épouse, et sa petite-fille Kim, en pleine crise d’adolescence, fugue au Danemark avec son petit ami.
Le trio grand-mère, père et infirmière part à leur recherche.
Le film est présenté hors compétition au festival de Berlin.
Wotan Wilke Mörhing, l’acteur qui incarne Markus, le père, assure que le personnage n’a pas déteint sur lui. Lâche, lui ? Jamais, ou si peu.

“ Laissez-moi réfléchir, hésit^-t-il. Il y a des petites occasions, peut-être des situations dans ma vie privée où je ne suis pas très à l’aise. Mais de la vraie lâcheté, je ne pense pas. Je n’ai pas de phobie, d’angoisse, donc non, je ne vois pas.”

Le voyage au Danemark sur les traces de Kim est l’occasion pour la famille endeuillée de reprendre goût à la vie, à la légèreté qui guérit.

Tragi-comédie aux dialogues percutants et à la mise en scène rafraichissante, “La vie n’est rien pour les lâches” a été bien accueillie par la critique allemande, en attendant peut-être une diffusion en France.