DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'enquête progresse lentement à Boston : un suspect identifié

Vous lisez:

L'enquête progresse lentement à Boston : un suspect identifié

Taille du texte Aa Aa

La ville reste sous le choc et va rendre hommage aux trois morts et plus de 180 blessés du double-attentat de lundi soir contre le marathon. Barack Obama et sa femme Michelle assisteront ce jeudi à une cérémonie oecuménique.

Les enquêteurs ont demandé l’aide de la population. Hier, ils sont parvenus à retrouver les images d’un suspect, portant et peut-être déposant un sac noir sur le lieu d’une des deux explosions selon le Boston Globe.

Pas de revendication et le FBI a démenti toute arrestation, contrairement à ce qu’avaient annoncé certains médias américains, provoquant une confusion.

Cette femme confie sa perplexité face à ce flux d’informations et de démentis. “On reçoit des alertes sur des informations tous les jours. Ils envoient une chose puis une autre et on se rend compte que celle qu’on vient d’entendre contredit la précédente. J’en suis venu à me dire qu’il vaut désormais mieux attendre plutôt que de tirer des conclusions hâtives”.

C’est suite à la confusion sur l’arrestation d’un suspect que plusieurs journalistes se sont précipités au tribunal fédéral de Boston. Ce dernier a dû être brièvement évacué en raison d’une fausse alerte à la bombe.

“Depuis 48 heures, Boston est passé du choc au deuil, puis à la peur. L‘évacuation du tribunal fédéral derrière moi a mis les citoyens et les autorités en alerte. Et la multiplication des fuites, avérées ou non, renforce le climat ambiant de nervosité et de tension”, explique notre correspondant aux Etats-Unis, Stefan Grobe.