DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une base lunaire habitable construite par une imprimante 3D

Vous lisez:

Une base lunaire habitable construite par une imprimante 3D

Taille du texte Aa Aa

L’homme ira-t-il bientôt poser à nouveau le pied sur la Lune ? La question est dans l’air du temps : le sol lunaire est riche en minerais et c’est un lieu d’observation intéressant pour les météorologues et les astrophysiciens. L’Agence spatiale européenne, l’ESA, étudie donc l’implantation d’une base lunaire. Le scénario retenu a de quoi surprendre : l’idée serait de construire la base à partir des matières premières disponibles sur place en utilisant une imprimante 3D.

Enrico Dini, fondateur de Monolite UK et inventeur de l’imprimante D-Shape, explique le mode d’emploi : “le fonctionnement de l’imprimante 3D est extrêmement simple. C’est une machine qui superpose des couches de sable, des couches très fines, de 5 millimètres d‘épaisseur, et pulvérise un spray fixant qui ressemble à de l’eau salée. L’imprimante cimente le sable exactement selon des formes prédéfinies pour reproduire chaque partie de l’objet final.”

Cette méthode permettrait de résoudre le problème numéro un : le transport de matériaux de construction sur la Lune. Les astronautes seraient hébergés dans des structures ressemblant à des igloos recouverts d’une enveloppe constituée de sol lunaire.

Xavier De Kestelier, co-dirigeant du groupe spécialisé en modélisation Foster+Partners, collabore au projet de l’ESA : “vous aurez une coquille très solide, en forme de cylindre, qui sera transportée depuis la Terre et que vous pourrez gonfler en quelque sorte une fois sur la Lune. Ce qu’on prévoit de faire au-dessus de cette structure qui sera notre support de base, c’est d’installer des robots qui pourront réaliser l’impression en 3D sur la structure. Cela vous donnera une coquille par-dessus le bâtiment qui protègera contre les radiations solaires, les rayons gamma et les impacts de météorites.”

La Nasa fait ses propres essais de base lunaire en impression 3D. Mais aucune mission habitée n’est encore programmée.