DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Europe Weekly : nouveau plan d'austérité en Espagne

Vous lisez:

Europe Weekly : nouveau plan d'austérité en Espagne

Taille du texte Aa Aa

Bienvenue dans Europe Weekly. Cette semaine nous avons appris les résultats des test ADN commandés par la Commission européenne sur des produits à base de viande dans les États membres. A Strasbourg le Parlement a étudié les modifications de la constitution hongroise ; nous avons aussi eu l’annonce des chiffres alarmants sur le trafic humain dans l’Union. Et nous allons parler avec le président de la confédération européenne des syndicats, Ignacio Fernandez Toxo, sur les effets de l’austérité sur le marché de l’emploi en Europe. On y va.

Après la découverte dans certains États membres de traces d’ADN de cheval dans des produits étiquetés comme du bœuf, l’Union européenne a imposé une série de tests pour évaluer l’ampleur de la fraude. La Commission insiste qu’il ne s’agit pas d’un problème de santé publique.

La Commission européenne tâche de savoir si les changements dans la constitution hongroise sont compatibles avec les lois européennes ou non. La question a divisé le Parlement à Strasbourg.

Les chiffres sur le trafic d‘êtres humains en Europe sont désespérants. Une nouvelle loi européenne protège plus les victimes mais elle n’est toujours pas appliquée dans tous les États membres.

Le 26 avril prochain le gouvernement espagnol présentera un nouveau plan d’austérité. Il espère ainsi répondre à la récente demande d’Olli Rehn, le commissaire européen aux Affaires économiques.

Sans ces mesures, Bruxelles pense que l’Espagne ne parviendra pas à sortir de la récession cette année comme l’espère le gouvernement.
L’Europe demande que les effets de la réforme du travail soient revus étant donné que le taux de chômage, 26%, est le principal problème du pays.

Pour les syndicats et l’opposition, le chômage est le résultat des mesures d’austérité imposées par l’Europe et surtout de la réforme du travail. Le problème de l’Espagne est partagé par d’autres États du sud de l’Union, incapables de sortir de la spirale où l’austérité arrête la croissance et le manque de croissance appelle les mesures d’austérité.

Pour parler de tout cela nous retrouvons Ignacio Fernandez Toxo à Madrid, président de la confédération européenne des syndicats et secrétaire général des commissions ouvrières.

Est-ce que vous pensez, comme le dit le gouvernement espagnol, que la réforme du travail aide à enrayer le chômage ? Quelles sont les conséquences de cette réforme ?

Et nous finissons avec le calendrier des prochains jours.

Lundi, les ministres des affaires étrangères de l’Union se retrouvent au Luxembourg. La loi autorisant le mariage homosexuel sera votée au parlement français mardi.

Et les Dames en Blanc de Cuba vont enfin recevoir le Prix Sakharov à Bruxelles qui leur avait été décerné en 2005.

Samedi, l’Islande élit son parlement.

Une très bonne semaine à tous.