DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La crise au centre du World Press Cartoon


le mag

La crise au centre du World Press Cartoon

En partenariat avec

La crise continue d’inspirer les dessinateurs de presse. C’est l’enseignement de la neuvième édition du Word Press Cartoon, qui se tient à Sintra près de Lisbonne. Le Grand Prix a été attribué au Grec Kountouris pour son dessin intitulé ‘‘L‘équipe de sauvetage de l’Union européenne’‘. ‘‘Je dédie ce prix aux victimes de la crise. J’espère que nous aurons bientôt l’Europe à laquelle nous aspirons tous, une Europe qui se soucie des peuples et non des banques’‘, a déclaré l’artiste après la remise des prix.

Près de 500 dessins, représentant une soixantaine de pays, sont exposés dans le cadre de ce World Press Cartoon. Si la crise est omniprésente dans les dessins, elle menace aussi l’existence même du salon. Des sponsors se sont en effet retirés, et, pour ajouter à l’incertitude, le mandat du maire de Sintra, Fernando Seara, touche bientôt à sa fin. Ce dernier espère que l‘évènement va se pérenniser. “Je crois que c‘était un pari réussi qui a attiré, au fil des années, de plus en plus de participants, avec une une expression mondiale accrue.”

Pour Antonio Antunes, le directeur du Word Press Cartoon, ‘‘ce rendez-vous est devenu tellement fort qu’il ne peut pas se terminer. Le prochain maire de Sintra souhaitera certainement que le World Press Cartoon continue. Il faut rester optimiste.’‘

Deux vaches renversées ont obtenu le premier prix du dessin d’humour. L’Iranien Saeed Sadeghi en est l’auteur : “C’est une satyre du droit civil, qui montrent que les animaux obéissent plus à la loi que les individus.’‘

Le Prix de la caricature est revenu à un dessin du président bolivien Evo Morales. Une œuvre d’inspiration picassienne, de l’artiste argentin Pablo Lobato. “Mon père était un grand admirateur de Picasso. Je m’appelle Picasso, pardon, je m’appelle Pablo surtout à cause de Picasso.”

Nelson Mandela, Lionel Messi, ou la réélection de Barack Obama ont aussi attiré l’attention des dessinateurs de presse, mais beaucoup moins, certes, que les problèmes des banques…

De notre envoyée spéciale à Sintra, Dulce Dias : “La crise économique et financière de l’Union Européenne a été, en effet, l’un des thèmes majeurs de ce World Press Cartoon, qui a accordé aussi une place à l‘émergence de la Chine et aux scandales dans le sport.’‘

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Happy Mistake, nouvel album de l'artiste jazz italien Raphaël Gualazzi