DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Que fait l'Union face à la montée de l'extrême droite en Europe ?

Vous lisez:

Que fait l'Union face à la montée de l'extrême droite en Europe ?

Taille du texte Aa Aa

Vivi, étudiante à la faculté d‘économie d’Ioannina en Grèce :
“Comment l’Europe peut-elle rester cohérente et harmonieuse sur le plan politique alors qu’en Grèce et dans de nombreux autres Etats membres, on assiste à une montée de l’extrême droite ?”

La réponse de Jean-Yves Camus, politologue, chercheur associé à l’Institut français de relations internationales et stratégiques (IRIS), spécialiste des nationalismes et extrémismes en Europe :

“L’Europe a effectivement du mal à rester cohérente face à la montée des partis xénophobes et populistes qui s’est manifestée dès le début des années 1980. Il y a dans les fondamentaux de l’Europe – et c’est même la raison première de la création de l’Union européenne -, le souhait que plus jamais ne se reproduise sur le continent européen, l’arrivée de régimes autoritaires, xénophobes ou racistes tels que l’on a pu les connaître dans la période 1940-1945.

Mais au bout d’un certain temps, la réalité reprend ses droits et l’Europe est une fédération d’Etats. Donc, ce sont les élections nationales qui déterminent évidemment les gouvernements. Ensuite, l’Union européenne, la Commission, le Parlement ne peuvent guère que prendre acte des résultats des élections démocratiques et donner par la suite, des recommandations ou lancer une mise en garde en disant : “attention, ce qui se passe dans tel pays – c’est ce qui est en train de se passer vis-à-vis de la Hongrie et de la Grèce en ce moment – ne nous convient pas parce que cela contredit les valeurs fondamentales. A un moment donné, ce sont les Etats qui doivent édicter leurs propres législations et prendre en charge les problèmes proprement politiques qui sont la cause de la montée électorale des mouvements d’extrême droite.”

Si vous voulez poser une question dans U talk, vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous.