DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Traque à Boston: "mes fils ont été piégés"

Vous lisez:

Traque à Boston: "mes fils ont été piégés"

Taille du texte Aa Aa

Les informations se sont accumulées après que le nom de Djokhar Tsarnaev, traqué par la police, et celui de son frère, décédé ce vendredi, ont été révélés par la presse puis confirmés par des responsables.

Sur internet, sur ce qui semble être la page personnelle de Djokhar Tsarnaev sur un réseau social russe, le jeune homme dit avoir étudié à Makhatchkala, la capitale
du Daghestan, frontalier de la Tchétchénie, et parler l’anglais, le russe et le tchétchène.

Il a également mis en ligne des liens vers des sites islamistes et indépendantistes tchétchènes.

Selon un homme qui s’est présenté comme l’oncle de Djokhar Tsarnaev, le jeune homme de 19 ans et son frère ont grandi au Kirghizstan et sont arrivés aux Etats-Unis il y a huit ans. Ils seraient musulmans et d’origine tchétchène. Selon une source policière qui a requis l’anonymat, ils seraient de nationalité russe.

S’exprimant depuis le Daguestan, un homme se présentant comme le père des frères Tsarnaev a estimé que “ses fils avaient été piégés”.

Avec AFP et Reuters