DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : la violence rôde autour des élections provinciales


Irak

Irak : la violence rôde autour des élections provinciales

C’est le premier scrutin en Irak depuis le départ de l’armée américaine. Il faut renouveler 378 sièges dans douze provinces. Le Premier ministre Nouri al-Maliki a donné l’exemple ce samedi. “Pour ceux qui craignent le retour de la violence, a-t-il déclaré, le bulletin de vote est une arme qui permettra de lutter”.Ces élections devraient notamment montrer si le chef du gouvernement irakien est encore apprécié, malgré les problèmes au sein de sa coalition.

A cause des luttes tribales, des luttes religieuses entres chiites et sunnites, le scrutin est annulé ou repoussé dans trois provinces. Dans trois autres, celles de la région autonome du Kurdistan, le calendrier électoral n’est pas le même. Dans les zones de vote, la sécurité est assurée difficilement. Plus de cent Irakiens ont été tués en une semaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : un cinquième tour de la présidentielle...pour rien !