DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Attentats de Boston: retour à la normale à Watertown


monde

Attentats de Boston: retour à la normale à Watertown

La police continue d’inspecter l’endroit où le deuxième suspect des attentats de Boston a été capturé. Dans la rue où a pris fin vendredi soir la chasse à l’homme se pressent désormais les journalistes, voire les simples curieux. Les voisins racontent comment ils ont vécu les derniers instants de cette traque de 24 heures:

“En fait, nous nous sommes tout le temps sentis en sécurité. Le seul moment où je me suis senti un peu tendue c’est quand il y a eu des tirs automatiques, en gros, quand ils ont établi leur périmètre ici et qu’ils se sont fait connaître du suspect.” témoigne cette voisine.

“J’avais peur parce qu’on ne savait pas où était ce gars. J’avais l’impression troublante qu’il n‘était pas loin, et ce n’est pas amusant.” dit cette autre.

Dzhokhar Tsarnaev, aujourd’hui hospitalisé, a fini par être repéré grâce à un habitant qui a remarqué des tâches de sang sur le bateau où il s‘était caché. Les enquêteurs ont publié ces images thermiques, prises par un hélicoptère, de ses derniers instants de liberté.

Son frère aîné, Tamerlan, à gauche de l‘écran, est mort quelques heures plus tôt lors d’un accrochage avec la police. Sans aucune certitude, le FBI pense que c’est lui qui a entraîné son frère. Ils sont soupçonnés d’avoir déposé deux bombes sur la ligne d’arrivée du marathon de Boston, faisant trois morts et 176 blessés. La question du motif reste entière pour l’instant.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Washington annonce un doublement de son aide aux rebelles syriens