DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: La guerre continue de faire rage, le chef de l'opposition syrienne démissionne de nouveau


Syrie

Syrie: La guerre continue de faire rage, le chef de l'opposition syrienne démissionne de nouveau

La guerre ne connaît toujours aucun répit en Syrie. Les troupes du régime syrien cherchent à empêcher l’entrée des rebelles à Damas en bombardant intensément les poches insurgées en périphérie de la capitale.

L’armée syrienne a pris ce dimanche des villages situés au sud-ouest de Damas. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux témoignent de véritables carnages. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), 85 personnes, dont des enfants, auraient été massacrés. Le Comité de coordination nationale syrienne (CNCD) avance lui le chiffre de 450 personnes tuées en 5 jours.

Parallèlement, le chef de l’opposition syrienne Ahmed Moaz al-Khatib a démissionné de la Coalition. Cette dernière mène désormais des tractations pour nommer un président par intérim jusqu’à des élections prévues le 10 mai prochain.

Selon l’Onu, le conflit en Syrie a déjà fait plus de 70 000 morts.
Sur le terrain, l’armée syrienne marque des points. Si elle avance sur le front de Damas, elle progresse aussi dans la région de Homs.
Ce dimanche elle allait vers Qousseir. Qousseir est une place forte de la rébellion depuis plus d’un an et une ville stratégique pour le régime syrien puisqu’elle relie Damas au littoral.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Pro et anti-mariage homosexuel manifestent à Paris