DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rohingyas : HRW accuse le Myanmar de "nettoyage ethnique"

Vous lisez:

Rohingyas : HRW accuse le Myanmar de "nettoyage ethnique"

Taille du texte Aa Aa

Human Rights Watch accuse le Myanmar d’orchestrer une campagne de nettoyage ethnique contre la minorité musulmane apatride des Rohingyas.

L’organisation de défense des droits de l’Homme dit avoir des preuves de la complicité des responsables birmans et des moines boudhistes dans les attaques de villages musulmans en juin et octobre 2012 dans l’ouest du pays. Ces violences avaient fait 180 morts.

Alors que l’Union européenne veut lever les sanctions économiques contre le Myanmar, Human Rights Watch tire la sonnette d’alarme.

“La levée des sanctions européennes est prématurée et regrettable car elle va affaiblir l’influence de l’Union européenne sur le gouvernement birman. Les 27 renoncent ainsi aux mesures qui ont permis les progrès actuels en matière de droits de l’Homme,” a martelé Phil Robertson, directeur adjoint de l’organisation, pour l’Asie.

800.000 Rohingyas privés de nationalité par l’ancienne junte birmane vivent confinés dans l’Etat Rakhine – autrefois appelé Arakan – dans l’ouest du pays. Plus de 120.000 d’entre eux ont été déplacés par les violences de l’an dernier et vivent toujours dans des camps de fortune.