DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Boston se souvient et l'enquête sur l'attentat avance à grands pas

Vous lisez:

Boston se souvient et l'enquête sur l'attentat avance à grands pas

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après la tragique attaque contre le marathon qui a coûté la vie à trois personnes et blessées 180 autres, la ville s’est figée pour une minute de silence émouvante.

Traumatisés, les Bostoniens tentent de se consoler autour d’un mémorial de fleurs.

Concernant l’enquête, Djokhar Tsarnaev a été mis en accusation hier pour avoir utilisé “une arme de destruction massive”. Le jeune américain d’origine tchétchène s’est vu signifier sur son lit d’hôpital qu’il encourt la peine capitale. Une première audience aura lieu le 30 mai devant un tribunal fédéral de Boston. La justice civile et non les juridictions militaires, la Maison Blanche précise pourquoi :

“Il ne sera pas traité comme un combattant ennemi. Nous allons poursuivre ce terroriste via notre système de justice civil. Selon la loi américaine, les citoyens des États-Unis ne peuvent pas comparaître devant des commissions militaires, et il est important de se rappeler que, depuis le 11 septembre, nous avons utilisé le système judiciaire fédéral pour condamner et incarcérer des centaines de terroristes”, explique le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.

Des centaines de Bostoniens ont assisté hier aux funérailles de Krystle Campbell. Une jeune femme de 29 ans qui fait partie des trois victimes de l’attentat de lundi dernier.

Les obsèques des deux autres victimes ont eu lieu plus tard : celle de Martin Richard, 8 ans, et Lu Lingzi, une Chinoise de 23 ans qui étudiait à l’université de Boston.