DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Laurent Fabius à Tripoli après l'attentat à la voiture piégée


Libye

Laurent Fabius à Tripoli après l'attentat à la voiture piégée

L’ambassade de France à Tripoli, en Libye, a été la cible d’un attentat à la voiture piégée mardi matin, blessant deux gendarmes français, dont un grièvement. L’explosion a également détruit une grande partie du bâtiment.

C’est la première attaque contre des intérêts français en Libye depuis la chute du régime de Kadhafi en 2011. Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius va se rendre sur place dès aujourd’hui. “C’est un attentat qui vise non seulement la France mais l’ensemble des pays qui luttent contre les groupes terroristes. Cet attentat était fait pour tuer, la France ne cédera pas” a-t-il affirmé.

Le président François Hollande, qui a chargé son ministre de veiller au rapatriement des deux gardes de sécurité blessés, a condamné “avec la plus grande fermeté” cette attaque, et a demandé aux autorité libyennes de faire toute la lumière “sur cet acte inacceptable”.

Venu sur les lieux de l’attentat, le ministre des Affaires étrangères libyen a quant à lui “condamné fermement” ce qu’il qualifie “d’acte terroriste contre un pays frère”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Deux évêques enlevés dans le nord de la Syrie