DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

PSA Aulnay, risque de fermeture anticipée

Vous lisez:

PSA Aulnay, risque de fermeture anticipée

Taille du texte Aa Aa

L’usine Peugeot Citroën à Aulnay, près de Paris, pourrait fermer dès cette année au lieu de 2014, a annoncé le directeur financier de PSA Jean-Baptiste de Chatillon lors de la présentation des résultats trimestriels.

Ces derniers imposent des économies de coûts supplémentaires par rapport au plan de restructuration lancé l’an dernier, avec une réduction d’environ 8.000 emplois.

«Ce n’est pas tant que nous voulions fermer en avance, mais nous pourrions y être contraints par un petit nombre de personnes qui continuent de perturber notre usine,” a dit de Chatillon faisant référence à la grève qui y dure depuis trois mois. Plus tard, un communiqué officiel de PSA a démenti les propos du directeur financier, confirmant bien que la fermeture d’Aulnay est prévue pour 2014.

Selon Jean-Pierre Mercier, délégué de la CGT à Aulnay, « C’est une nouvelle preuve que la direction de Peugeot ne respecte aucun engagement, aucune promesse ». La grève va se poursuivre.

Avec la présentation des résultats du premier trimestre de 2013, PSA a annoncé une nouvelle baisse des ventes de 6,5%. La direction du groupe français envisage d’ouvrir de nouvelles négociations sur la compétitivité, probablement similaires à celles récemment signées par le concurrent Renault.