DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement colombien et les Farc

Vous lisez:

Reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement colombien et les Farc

Taille du texte Aa Aa

Ces négociations étaient rompues depuis un mois. Les discussions ont lieu à La Havane en présence notamment de Pablo Catatumbo.
Recherché par la justice américaine pour trafic de drogue, il est l’un des principaux dirigeants des Farc.

Pour Ivan Marquez, Le négociateur en chef des rebelles marxistes, cette nouvelle session doit permettre de “trouver obligatoirement une issue moins sanglante à ce conflit”. “Nous sommes ici pour apporter au conflit colombien une solution politique basée sur la justice sociale”, a-t-il dit.

Pour avancer sur d’autres dossiers, il s’agira d’abord de régler la question cruciale du développement rural et de la réforme agraire. Sur ce point, les deux parties disent avoir progressé. Le gouvernement colombien a cependant apporté une précision.

“Parmi toutes les questions que les Farcs ont posé sur la table des négociations, à la Havane, nous ne négocions pas le modèle économique ou la doctrine militaire. Nous avons été très clairs sur l’investissement étranger et la propriété privée”, a insisté l’ancien vice-président colombien Humberto de la Calle, qui dirige les pourparlers pour le gouvernement à La Havane.

Les Farc proposent de donner 20 millions d’hectares aux pauvres et de plafonner la superficie pour les plus riches. Le gouvernement colombien, lui, refuse de confisquer des terres aux grands propriétaires.