DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le bilan s'alourdit au Bangladesh


Bangladesh

Le bilan s'alourdit au Bangladesh

Au Bangladesh, pompiers et volontaires cherchent toujours des survivants sous les monceaux de gravats.

Le bilan provisoire de l’effondrement de cet immeuble de huit étages s’est alourdi et fait état, désormais, de plus de 150 morts et d’un millier de blessés.

Les victimes sont principalement des ouvriers du textile qui travaillaient dans des ateliers de confection pour des marques de vêtements occidentales, dans la banlieue de Dacca.

D’après les survivants, des fissures étaient apparues sur l’immeuble dès mardi, les responsables n’en auraient pas tenu compte.

“On ne voulait pas entrer, ce matin, mais notre directeur nous a forcés et nous a dit qu’il n’y avait aucun problème avec le bâtiment. Juste après m‘être mise à ma table de travail, l’immeuble s’est effondré. J‘étais prise au piège”, raconte, en pleurs, cette jeune fille.

Incendies, explosions, effondrements : les accidents font régulièrement des dizaines, voire des centaines de morts au Bangladesh dans le secteur du textile. Le pays est le deuxième exportateur mondial de vêtements, après la Chine.

Ce jeudi a été déclaré journée de deuil national.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Letta met l'avenir politique de l'Italie sur la table ce jeudi