DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les secrets de la réussite du football allemand


Sport

Les secrets de la réussite du football allemand

Allemagne 8 – Espagne 1 : c’est le bilan des confrontations entre les clubs des deux pays lors des matches aller des demi-finales de la Ligue des champions; le Bayern a battu le Barça 4 à 0 et le Borussia Dortmund a dominé le Real Madrid 4 buts à 1. Des résultats qui ne doivent rien au hasard mais plutôt à la politique de formation, basée sur le modèle français, initiée par la Fédération allemande. Elle a investi 700 millions d’euros dans des académies de jeunes après les fiascos du Mondial-98 et de l’Euro-2000.

L’ancien gardien Robin Dutt travaille aujourd’hui pour la Fédération : “Je crois que la raison principale, c’est qu’en 2000, on a demandé aux clubs de Bundesliga de créer des centres d’entraînement et les clubs ont fait un travail remarquable avec un très bon enseignement technique et tactique. Les premiers résultats ont été visibles à la Coupe du monde 2006 organisée en Allemagne. Et les clubs ont connu la même réussite ces dernières années avec leurs équipes professionnelles”.

Ils ont fait éclore des pépites comme Mesut Ozil, Thomas Müller, Mario Götze ou bien encore Marco Reus. Aujourd’hui, la part des joueurs allemands dans les effectifs des clubs de Bundesliga a dépassé la barre des 50%. C’est le fruit d’un énorme travail de détection, dit-on du côté de la Fédération représentée par Christine Lehmann.

Christine Lehmann : “On se focalise sur tous les clubs allemands. Chaque joueur professionnel a débuté dans un petit club. Et c’est ce qui est la base pour le football.”

Reste à traduire cette réussite au niveau de l‘équipe nationale; la Mannschaft n’a plus soulevé le moindre trophée depuis l’Euro-96.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Que peut-il arriver au Borussia Dortmund ?