DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zoubeidat Tsarnaev: "l'Amérique m'a pris mes enfants"

Vous lisez:

Zoubeidat Tsarnaev: "l'Amérique m'a pris mes enfants"

Taille du texte Aa Aa

Une mère en colère contre les Etats-Unis, persuadée que ses fils, les frères Tsarnaev, n’ont pas commis d’attentat, Et un père qui dit vouloir “connaître la vérité”. Au Daguestan, dans le Caucase russe, les parents des principaux suspects du double attentat de Boston ont tenu une conférence de presse ce jeudi, après avoir été interrogés dans la semaine par le FBI et les services secrets russes.
«Ils nous ont dit qu’ils ne vont jamais nous montrer Djokhar, même si nous allons là-bas, déplore la mère, Zoubeidat Tsarnaev. Nous ne serons pas en mesure de le voir tant qu’il ne sera pas dans leur prison. Ils disent déjà que nous sommes des terroristes. Ils veulent déjà que moi, lui, le père, soyons vus comme des terroristes.”
La mère dit également regretté d’avoir émigré aux Etats-Unis, avant de revenir au Daguestan avec son mari. Elle songerait à rendre son passeport américain. “Je pensais que l’Amérique allait nous protéger, qu’elle allait protéger nos enfants, qu’ils seraient en sécurité.(…) L’Amérique m’a pris mes enfants”.

Le double attentat de Boston a été évoqué ce jeudi à Moscou lors de l‘émission annuelle de questions-réponses de Vladimir Poutine avec ses concitoyens. Le président russe, lui, a estimé que le double attentat de Boston légitimait la politique russe de fermeté dans le Nord-Caucase. Il a indiqué que cette tragédie devait pousser la Russie et les Etats-Unis à se “rapprocher pour mettre un terme aux menaces” du terrorisme. Vladimir Poutine a également souligné que la Russie était “une des premières victimes du terrorisme international”.

Interrogé sur sa manière de gouverner, il a nié qu’il y avait des marques de stalinisme depuis son retour au Kremlin.

Avec AFP et Reuters