DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Heather, 38 ans, amputée après les attentats de Boston


Etats-Unis

Heather, 38 ans, amputée après les attentats de Boston

Parmi les blessés dans le double attentat de Boston, cinquante ont été amputés. Certains l’ont été des deux jambes en raison des profondes blessures causées par les clous, les échardes de métal et les billes d’acier qui avaient été ajoutées aux bombes pour en maximiser l’impact.

Le souffle de l’explosion a littéralement propulsé Heather contre la porte d’un restaurant. Aujourd’hui elle fait face avec dignité.

“Si quelqu’un m’avait dit qu‘à 38 ans je n’aurais plus qu’une demi-jambe, je pense que je ne l’aurais jamais cru. Je pense que j’aurais été dévastée. Je n’ai vraiment pas eu ce sentiment d‘être dévastée car j’ai eu tellement de soutien”, dit Heather Abbott, victime des attentats de Boston..

Quand on demande à la jeune-femme ce qu’elle ressent en pensant aux deux hommes qui ont, si ce n’est détruit, au minimum amputé sa vie, “je n’ai pas beaucoup pensé à eux. Je ne sais même pas comment prononcer leurs noms. Je n’ai pas regardé la télé depuis l’incident et je pense que c’est une des choses qui m’aide à dépasser tout ça pour me concentrer uniquement sur mon rétablissement”, répond Heather Abbott.

A la douleur physique et psychologique s’ajoute les soucis financiers. Les frais médicaux liés à ces amputations sont énormes et les assurances ne couvrent pas tout. Seul réconfort pour les victimes des attentats de Boston, les campagnes de collecte de fonds pour les aider se multiplient.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Constestation ouvrière au Bangladesh: manifestations et attaques d'usines