DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : Ouverture d'une enquête après un incendie meurtrier dans un hôpital psychiatrique


Russie

Russie : Ouverture d'une enquête après un incendie meurtrier dans un hôpital psychiatrique

Trente-huit personnes sont mortes dans l’incendie d’un hôpital psychiatrique à Ramenski, une petite ville située à 120 km de Moscou. Ce drame s’inscrit dans une longue liste de sinistres meurtriers ces dernières années en Russie et pose la question des conditions de sécurité dans ce type d’institution. Dans cette affaire, deux hypothèses sont avancées. L’incendie serait dû à un court-circuit ou à une cigarette mal éteinte. Les patients étaient autorisés à fumer à l’intérieur de ce bâtiment en bois datant des années 50.

“Il y avait un gars sur le canapé dans le hall principal. Tout s’est passé là-bas. Il y a une télévision dans cette salle que la majorité des gens viennent regarder. J’ai vraiment de la peine pour ces vieilles dame qui n’ont pas pu sortir de leur lit”, rapporte un témoin.

“Je porté un patient mais il était déjà mort. On a essayé de forcer une autre entrée mais il y avait trop de fumée à l’intérieur”, dit un autre.

Ce drame pose aussi la question de l’efficacité des secours. Les pompiers seraient arrivés sur les lieux plus d’une heure après l’alerte.

Seules trois personnes ont survécu dans cet incendie. Le président russe Vladimir Poutine a évoqué une “tragédie“et a ordonné l’ouverture d’une enquête.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Twitter : de faux "followers" pour les célébrités et grandes marques