DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

27 ans après la catastrophe de Tchernobyl : la menace radioactive toujours présente


Ukraine

27 ans après la catastrophe de Tchernobyl : la menace radioactive toujours présente

L’an dernier, l’Ukraine a lancé les travaux d’assemblage du nouveau sarcophage qui viendra recouvrir le réacteur. Après l’explosion du réacteur numéro 4 le 26 avril 1986, des milliers de liquidateurs avaient été dépêchés à la va-vite et sans protection, sur les lieux, pour éteindre l’incendie et enfermer le réacteur touché sous un sarcophage en béton, aujourd’hui fissuré. La nouvelle structure doit voir le jour d’ici deux ans. Elle permettra d’effectuer des opérations de décontamination à l’intérieur du réacteur de manière sécurisée. En février dernier, une partie de la salle des turbines s‘était écroulée. Si le comité scientifique de l’ONU ne reconnaît que 31 victimes, à la suite de la catastrophe, Greenpeace porte son estimation à plus de 100 000 morts. 6 à 7 millions de personnes vivent toujours dans la zone contaminée. Ce vendredi, plusieurs dizaines de personnes se sont réunies au pied du monument dédié aux victimes, à Slavoutitch à une cinquantaine de kilomètres de la centrale ou habitaient de nombreux employés du site. A Kiev, également, une cérémonie d’hommage a eu lieu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : rejet de la libération anticipée d'une Pussy Riot