DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Dreamliner s'envole après 3 mois d'interdiction

Vous lisez:

Le Dreamliner s'envole après 3 mois d'interdiction

Taille du texte Aa Aa

Après 3 mois de mise à l’arrêt, le 787 Dreamliner a pu à nouveau décoller, et c’est la compagnie Ethiopian Airlines qui a permis à ce spécimen de Boeing d’effectuer son premier vol commercial depuis la mi-janvier.

L’interdiction d’exploiter ce type d’appareil était due à deux incidents survenus l’un à Boston et l’autre au japon, et liée à une surchauffe des batteries.

Depuis, une nouvelle configuration de batterie, plus autonome, a été mise au point.
L’avionneur américain se veut rassurant :

“Nous savons que l’enceinte de la batterie préserve la sureté de l’avion, quoi qu’il arrive à la batterie et quelle qu’en soit la raison”, a certifié l’ingénieur en chef du programme Michael Sinnett lors d’une conférence de presse à Tokyo.

La compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways doit effectuer ce dimanche son premier vol test.

Le Dreamliner a été conçu pour économiser 20 % en frais de carburant.
Son matintien au sol a toutefois été couteux pour Boeing, qui compte relancer rapidement la production et se dit prêt à assembler 7 avions par mois dès le mois de juin.