DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Angleterre : « Reine recherche cuisinier »

Vous lisez:

Angleterre : « Reine recherche cuisinier »

Taille du texte Aa Aa

L’histoire peut paraître saugrenue, mais le Palais de Buckingham et la reine Elisabeth II se sont lancés à la recherche d’un sous-chef pour les cuisines du Palais. Une annonce a été publiée à cet effet sur le site pour combler le poste.

Une offre royale ?

Certaines des caractéristiques de l’offre sont plus qu’alléchantes. L’intéressé devra accepter d’être logé dans le Palais de Buckingham et devra être prêt à passer trois mois dans l’année dans d’autres châteaux royaux.

Le candidat se devra d’effectuer 45 heures de travail hebdomadaires pour un salaire de 27 000 euros par an. Buckingham recherche un sous-chef doté « d’une véritable passion pour la cuisine »

Une porte d’entrée royale mais difficile d’accès

L’intéressé devra avoir un curriculum vitae bien ficelé. La mention d’une expérience dans un hôtel de 5 étoiles ou un restaurant étoilé constitue un plus.

La maîtrise de la cuisine française, toujours autant prisée, et des notions linguistiques du « français cuisine » sont également considérés comme des atouts.

Des déjeuners en tête-à-tête, en passant par des banquets de 200 couverts pour finir avec des réceptions de 800 personnes, le futur sous-chef devra assurer quelque soit le contexte.

Maintien du secret professionnel

Mark Flanagan, chef depuis une dizaine d’années sur les cuisines du palais, a su observer le secret professionnel qui sied à la fonction sur les goûts de la souveraine contrairement à l’un de ses prédécesseurs, Darren McGrady qui s‘était montré loquace après avoir rendu son tablier.

McGrady avait confié que la Reine Elisabeth était friande de plaisirs simples comme les céréales, un sandwich ou des gâteaux spongieux, mais qu’elle appréciait également la sole de Douvres meunière sur un lit d’épinards, entre autres.

Avec AFP