DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Embargo en vue sur des pesticides nocifs pour les abeilles

Vous lisez:

Embargo en vue sur des pesticides nocifs pour les abeilles

Taille du texte Aa Aa

Bonne nouvelle pour les abeilles : trois pesticides contribuant à leur déclin seront partiellement bannis des champs européens. Les Etats membres restant divisés, la Commission peut décider seule :

“ La décision formelle prendra quelques semaines parce qu’il faut traduire le texte etc, mais nous avons pris la décision politique, et la restriction de l’usage de ces substances actives entrera en vigueur à partir du 1er décembre prochain “ , a annoncé le porte-parole de la Commission Roger Waite.

Les trois néonicotinoïdes en question ne pourront plus être utilisés dans les cultures de maïs, de colza, de tournesol et de coton pendant deux ans. Mais ils pourront l‘être sur d’autres cultures. Pour les défenseurs des abeilles, c’est une première victoire :

“ Les dégâts sur les abeilles sont terribles parce que ce sont les neurotransmetteurs de l’abeille qui sont atteints, ce qui veut dire que les abeilles ne savent plus retrouver leurs ruches, donc elles se perdent et elles meurent “ , explique Hélène Kufferath, apicultrice.

Greenpeace approuve aussi mais estime qu’il faut aller plus loin pour mettre un frein à la surmortalité des abeilles :

“ Dans un rapport scientifique récent, nous avons identifié sept substances qui posent de sérieux problèmes pour les abeilles et d’autres pollinisateurs. Nous voudrions que la Commission n’agisse pas seulement sur ces néonicotinoïdes mais qu’elle prenne aussi en compte les preuves scientifiques démontrant que les quatre autres substances sont aussi toxiques que celles qui seront bientôt interdites “ , assène Marco Contiero, en charge de l’agriculture auprès de la branche Europe de l’ONG.