DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fusillade à Rome: "Les fantômes" des Années de plomb


Italie

Fusillade à Rome: "Les fantômes" des Années de plomb

La fusillade devant le siège du gouvernement italien faisait la une des journaux ce lundi à Rome. La presse évoque même “les fantômes” des Années de plomb.

Dimanche un homme a tiré sur des carabiniers en faction devant le bâtiment alors qu‘à quelques centaines de mètres de là, le nouveau président du Conseil et ses ministres prêtaient serment. Deux policiers ont été blessés, l’un d’eux, très grièvement. Le pronostic du corps médical le concernant est réservé.

Enrico Letta a rencontré la famille du carabinier. “Nous sommes en lien étroit avec les carabiniers, la police, et bien sûr avec la famille du sergent Giangrande notamment sa fille dont la force est extraordinaire. Je pense qu’il est temps de nous unir. famille et police, pour mener à bien notre mission”, a dit le nouveau Président du Conseil italien.

L’auteur des tirs serait un ancien maçon au chômage et séparé de sa femme. Il aurait aussi perdu toutes ses économies au jeu. Il s’agirait d’un acte désespéré. Ce Calabrais de 49 ans a été arreté sur les lieux de la fusillade. Il a déclaré aux enquêteurs qu’il avait prévu de tirer sur des politiciens, mais n’en ayant trouvé aucun à sa portée ce serait rabattu sur les carabiniers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une controverse sape les relations entre Paris et Berlin