DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Kosovo : cinq condamnations pour trafic d'organes


Kosovo

Kosovo : cinq condamnations pour trafic d'organes

Cinq médecins Kosovars ont été condamnés pour trafic d’organes à Pristina. Le tribunal de l’Eulex, mis en place par l’Union européenne pour juger les dossiers trop sensibles pour la justice locale, leur a infligé des peines allant d’un an de prison avec sursis à huit ans fermes. Deux suspects courent toujours, un chirurgien turc et le cerveau présumé du réseau, l’israélien Moshe Harel.

“Bien que de nombreux obstacles restent à surmonter pour rendre justice aux victimes vulnérables dans cette affaire, comme le versement de compensations et l’arrestation de suspects visés par des mandats internationaux, espérons que le verdict prononcé aujourd’hui sera perçu comme un gage de justice et de sécurité pour les victimes,” a commenté le procureur spécial de l’UE, Jonathan Ratel.

La clinique Medicus, dans la banlieue de Pristina, était la plaque tournante du trafic. Les donateurs, turcs pour la plupart, se voyaient promettre 15.000 euros par organe. Les receveurs, principalement israéliens, déboursaient jusqu‘à 100.000 euros. Le réseau a été démantelé fin 2008.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Prague: 35 blessés dans une explosion probablement due au gaz