DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pays-Bas : Willem-Alexander, en passe de devenir le plus jeune monarque européen

Vous lisez:

Pays-Bas : Willem-Alexander, en passe de devenir le plus jeune monarque européen

Taille du texte Aa Aa

Après 33 ans de règne, la reine Beatrix abdiquera mardi en faveur de son fils, le prince Willem-Alexander. La fête sera célébrée en grande pompe pour commémorer l’accession au trône du nouveau souverain qui tranche avec l’ancienne école.

Portrait croisé des nouveaux monarques

Le prince héritier Willem- Alexander, 46ans, surnommé “Prince Pils”, pour son goût pour la bière ingurgitée lors de soirées étudiantes, est l’ainé de la famille royale. Dans sa jeunesse, les tabloïds néerlandais n’ont pas été tendres avec lui. Bon vivant, les journaux le dépeignaient comme aux antipodes du souverain traditionnel. Il se dit lui-même « loin du protocole ».

Son épouse, Maxima Zorreguieta Cerruti, 41 ans, est originaire d’Argentine. Ex-employée d’une banque d’investissement, elle a rapidement enfilé ses souliers de princesse. Elle a su conquérir le cœur des Néerlandais. Élégante, elle s’impose comme l’atout charme du royaume, lui apportant une touche de glamour.

Ils se rencontrent chez des amis communs à Séville et s’unissent maritalement en février 2002. Le couple est depuis parent de trois enfants. Catharina-Amalia, l’aînée de 9 ans et future princesse héritière, Alexia, 7 ans et Ariane 6 ans.

Nouvelle vision de la monarchie

Premier roi depuis 1890, le roi Willem-Alexander succèdera à trois reines et une régente. Le ton est donné : le nouveau roi sera intronisé et non couronné. Marquant une coupure entre l’Eglise et la monarchie. Il prêtera serment devant les deux chambres du Parlement, rassemblées dans une église d’Amsterdam.

Contrairement à sa mère, la Reine Béatrix qui réclamait le titre de « majesté », il est pour une monarchie plus moderne. Il déclare lors d’une interview « les gens peuvent m’appeler comme ils le souhaitent afin qu’ils se sentent à l’aise ».

Les absents à retenir

Le père de la future reine, Jorge Zorreguieta, ministre de l’agriculture sous la dictature de Jorge Videla de 1976 à 1981 ne sera pas de la partie et était également manquant à l’appel pour le mariage de sa fille. La classe politique néerlandaise avait vivement protesté contre sa venue.

Le frère du futur roi, Johan Friso, dans le coma depuis un accident de ski survenu en février 2012, sera également absent.

La ville d’Amsterdam revêtira son habit orange, couleur nationale et les habitants devraient entonner la chanson officielle de l’évènement, très controversée pour ses paroles qui mélangent les genres.