DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une controverse sape les relations entre Paris et Berlin

Vous lisez:

Une controverse sape les relations entre Paris et Berlin

Taille du texte Aa Aa

Les propos durs du Parti socialiste français contre Angela Merkel sont en train de provoquer une controverse majeure. A Paris, le gouvernement fait tout pour calmer le climat et préserver sa relation délicate avec Berlin.

La direction du PS a accusé, vendredi dernier, la chancelière Merkel d’ “intransigeance égoïste” à propos de la politique d’austérité en Europe. Mais le document contenant cette phrase ne devait pas être rendu public. Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS aux questions européennes, a appelé le parti à suspendre celui ou celle qui a fait fuiter le brouillon à la presse.

Alors que le président Hollande reste muet sur la polémique, le Premier ministre Ayrault a déclaré, d’abord avec un tweet en français et en allemand, puis dans une intervention publique, que la France et l’Allemagne doivent trouver des solutions communes pour la politique européenne sans “la confrontation ou l’invective. “

Le Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius a appelé son parti au calme: “Le débat oui, le pugilat non», at-il dit dans une interview, alors que le ministre de l’Economie Moscovici a déclaré que la controverse avec l’Allemagne était“contre-productive”.

À ce sujet, l’opposition a retrouvé l’unité: le président de l’UMP Jean-François Copé et l’ancien Premier ministre François Fillon ont dénoncé, dans une déclaration commune, “la responsabilité personnelle du président Hollande dans la dégradation continue et consternante de la relation franco-allemande. “

Un porte-parole du gouvernement de Berlin a déclaré que “la relation franco-allemande est essentielle», et que les critiques sorti d’un papier du parti “n’ont rien à voir avec le travail conjoint des deux gouvernements.”