DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

1er mai au Bangladesh: revendications des travailleurs du textile

Vous lisez:

1er mai au Bangladesh: revendications des travailleurs du textile

Taille du texte Aa Aa

Une semaine après l’effondrement d’un immeuble de l’industrie textile, plus d’une quinzaine de corps non identifiés ont été enterrés. Le bilan a été porté ce mercredi à 411 morts et 140 personnes sont toujours portées disparues. Le gouvernement, accusé de négligence dans les opérations de sauvetage et de récupération des corps ensevelis sous les décombres, est sur la sellette.
Ce premier mai, 20 000 manifestants ont participé au principal défilé dans la capitale Dacca. Et nombre d’entre eux réclamaient la mort par pendaison du propriétaire de l’immeuble qui s’est effondré.
Le pape François a dénoncé un “travail d’esclave”. L’Union européenne, qui est destinataire de 60% de la confection bangladaise appelle Dacca à améliorer les conditions de travail sur son territoire et indique envisager des mesures incitatives.

Avec AFP