DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : faire plus pour la croissance, mais sans dévier des 3% de déficit...

Vous lisez:

Italie : faire plus pour la croissance, mais sans dévier des 3% de déficit...

Taille du texte Aa Aa

Moins d’une semaine après sa prestation de serment, le nouveau Premier ministre italien s’est rendu à Bruxelles. Et si Enrico Letta est de ceux qui veulent faire plus pour la croissance, il promet de maintenir le pays dans les limites des 3% de déficit :

“Je rentre à Rome optimiste, plus optimiste que quand je suis parti. Je veux que le gouvernement italien fasse sa part du travail avec les réformes que nous devons mettre en place et que la politique retrouve sa crédibilité. En même temps, l’Europe doit être vue par les citoyens comme étant porteuse de réponses positives, avec une compréhension de la fatigue sociale qui est vécue en ce moment”, a-t-il expliqué.

En écho à cette fatigue sociale, le président de la Commission José Manuel Barroso a, lui, appelé à un plan ambitieux pour faire baisser le chômage des jeunes, sans plus de précisions :

“Il nous faut aller au-delà de la politique de correction des déficits par des mesures vigoureuses de réformes pour la compétitivité de nos économies et aussi pour des mesures qui puissent sur le court-terme relancer l’espoir, notamment pour les jeunes.”

Les 27 ont prévu de consacrer six milliards d’euros à la lutte contre le chômage des jeunes dans les pays où il est le plus élevé, mais ce sera entre 2014 et 2020.