DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les armes pour enfants, habituel dans l'Amérique rurale

Vous lisez:

Les armes pour enfants, habituel dans l'Amérique rurale

Taille du texte Aa Aa

L’Amérique est sous le choc après le drame qui s’est déroulé dans ce mobil-home, situé dans la campagne du Kentucky. Un petit garçon de 5 ans a tué accidentellement sa sœur de 2 ans, avec un fusil… Pas celui de ses parents, le sien. L’arme était rangée dans un coin, la mère, qui était sorti quelques minutes, ignorait qu’il restait une balle dedans :

“Toute la communauté est complètement dévastée, mais vous savez, dit Gary White, médecin légiste, ce qu’on peut tirer de cette situation tragique , c’est qu’il faut plus de sécurité autour des armes.”

L’enfant avait reçu l’arme pour son dernier anniversaire. Un peu comme celui-ci, qui exhibe fièrement son cadeau pendant la réunion familiale.

Une société américaine s’est spécialisée dans la vente aux enfants. Sur son site internet, on trouve même des fusils roses, pour les filles. En 2008, la compagnie a produit 60 000 armes, particulièrement bien accueillies dans les campagnes :

“C’est l’Amérique rurale, explique Joe Phelps, juge et maire, je veux dire le folklore, la chasse, la pêche, le tir, c’est une façon de vivre. Vous savez, vous commencez à un très jeune âge, à apprendre à utiliser et respecter un fusil.”

Il y a deux semaines, le Sénat américain rejetait la principale mesure de la réforme des lois sur les armes. La NRA, porte-parole du puissant lobby des armes, a dépensé en 2010 23 millions de dollars pour la promotion des armes auprès des enfants.