DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bangladesh: "6500 usines doivent être inspectées"


Bangladesh

Bangladesh: "6500 usines doivent être inspectées"

Au Bangladesh, l’effondrement d’un immeuble abritant des ateliers du textile, le Rana Plaza, a fait désormais plus de 500 morts. Le bilan était de 441 décès la veille. L’Organisation internationale du Travail qui a demandé à Dacca de prendre “d’urgence des mesures pour éviter que ne se reproduise un tel drame”, a envoyé au Bangladesh une mission dirigée par Gilbert Fossoun Houngbo. “6500 usines doivent être inspectées, selon lui. “Toutes les découvertes et les recommandations qui seront faites devront être suivies de mesures correctives”.

La nuit avant le drame du Rana Plaza, un ingénieur du génie civil avait jugé que l’immeuble comportait des risques tout en donnant son feu vert à la poursuite du travail des ouvriers. Il a été arrêté ce jeudi soir.
Selon un responsable de l’enquête, des vibrations dues notamment à de gros générateurs sont à l’origine de l’effondrement de l’immeuble la semaine dernière.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kaesong: les 7 derniers Sud-Coréens sont partis